Les Fonds Souverains

Les Fonds Souverains

Toute l'actualité sur les Fonds Souverains

Russie - Stabilization Fund of the Russian Federation


Le
Stabilization Fund of the Russian Federation
[1] a été créé le 1er janvier 2004 par le gouvernement russe dans le cadre du budget fédéral. Le ministre des Finances russe est responsable de la gestion du fonds souverain, selon la politique du gouvernement russe. L’objectif du fonds est de subvenir au besoin du budget fédéral lorsque le prix du baril de pétrole descend en dessous d’un prix plancher, actuellement fixé à 27 dollars par baril[2]. Ce fonds est donc un fonds de stabilisation, financé grâce aux revenus des exportations de pétrole et de gaz à l’étranger.

 

En février 2008, le Stabilization Fund of the Russian Federation a été divisé en deux fonds : le Reserve Fund et le National Wealth Fund.

 

Le Reserve Fund est un fonds de réserve dont les objectifs sont de protéger l’économie du pays contre une chute des cours du baril de pétrole. Il gère 129,80 milliards de dollars au 1er mai 2008[3], ses fonds ne peuvent être investis qu’en obligations d’État étrangères

 

Le National Wealth Fund est un fonds de développement de richesse nationale, qui servira à alimenter le système de retraite national[4]. Il gère 32,72 milliards de dollars au 1er mai 2008[5], le montant des fonds dépend de la montée des cours du pétrole, ses fonds seront placés dans des investissements plus risqués que ceux du fonds de réserve, et auront un rendement plus élevé.

 

Le fonds sert aussi à réduire les pressions inflationnistes du pays, sécuriser l’économie de la volatilité des revenus de l’exportation des matières premières et à absorber des liquidités excessives.

 

Le fonds publie chaque mois, via le ministre des Finances russe, un rapport sur l’accumulation financière du fonds souverain, voire annexes, où le montant des actifs gérés exact y est inscrit. On y trouve aussi les dépenses et la balance comptable du Stabilization Fund of the Russian Federation par année. Les dépenses et investissements du fonds sont communiqués, il y a une volonté de transparence de la part du fonds.

Selon le ministre des Finances russe, Alexeï Koudrine, le National Wealth Fund n’a pas le droit de posséder plus de 5% de participation du capital d’une entreprise étrangère.



[1] Fonds de stabilisation russe

[2] Code du budget de la Russie, Chapitre 13.1, Article 96.1, 96.2

[3] Ministère des Finances de la Russie

[4] La Tribune (20 février 2008)

[5] Ministère des Finances de la Russie

Partager cette page