Les Fonds Souverains

Les Fonds Souverains

Toute l'actualité sur les Fonds Souverains

Le fonds souverain du Qatar souhaite investir en Chine

Le fonds souverain du Qatar souhaite investir en Chine.jpgLe fonds souverain qatari, le Qatar Investment Authority, vient de déposer un dossier aux autorités chinoises dans le but d'injecter 5 milliards de dollars dans la région à travers le mécanisme baptisé QFII (« Qualified Foreign Institutional Investor »). Celui-ci peut permettre à certains investisseurs hautement sélectionnés par le gouvernement chinois pour venir investir sur le marché actions local, voire sur le nouveau marché obligataire.


D'après la declaration du ministre qatari de l'Energie et de l'Industrie, ce projet représente tout à fait la confiance qu'inspire l'économie chinoise au Qatar. Celle-ci se traduit aussi comme un geste politique fort lorsque Pékin cherche à renforcer son dispositif QFII. Pendant qualque temps le QFII a été plafonné à 30 milliards de dollars, mais depuis avril Pékin a décidé d'autoriser un nouveau plafonds à 80 milliards de capitaux entrants. De plus, ce dispositif est maintenant éligible aux fonds ne gérant « que » 500 millions de dollars, contre dix fois plus jusqu'alors.


Ces différents signes montrent que la Chine compte plus que jamais sur les capitaux étrangers pour redynamiser un marché actions en demi teinte. L'empire du milieu est même prêt à faire quelques exceptions avec certains investisseurs institutionnels. En effet, le Qatar va ainsi dépasser le plafond théorique de 1 milliard de dollars par investisseur du QFII.

Partager cet article

Commenter cet article