Les Fonds Souverains

Les Fonds Souverains

Toute l'actualité sur les Fonds Souverains

Le Fonds Stratégique d'Investissement : le fonds souverain français



Ce fonds souverain à la française est doté de 20 milliards d'euros, dont 14 milliards de participations déjà existantes de l'État dans des sociétés françaises, et de 6 milliards d'apports en numéraire en provenance de la CDC et de l'État, qui ont fait appel à la dette pour ce montant. Une première pour un fonds d'État dans le monde, qui est obligé de s'endetter lors de sa création. Parmi les 14 milliards de participation, on retrouve, selon
Le Figaro, 7 milliards qui correspondent à des participations minoritaires de l'État dans des sociétés françaises (Renault, Safran, Thales…) et 7 autres qui correspondent à des participations déjà détenues par la CDC (Accor, Veolia, Alcatel Lucent…), sauf celles dans CNP et Dexia.


Date de création :
le 20 novembre 2008, à l'initiative du président français Nicolas Sarkozy


Objectif principal de ce fonds :
investir dans des PME à forte croissance, qui n'ont plus accès au financement sur le marché ; ou des entreprises stratégiques dont le capital est menacé par des investisseurs étrangers.


Actionnaires :
La Caisse des Dépôts possède 51%, et l’Etat français 49%.


Management :
Ce fonds est présidé par le chef de la Caisse des Dépôts et Consignation, Augustin de Romanet, qui est le président du conseil d’administration. Le fonds d’état possède un comité d’investissement, dont la présidente est Patricia Barbizet. La direction générale est assurée par Gilles Michel.

En parallèle du conseil d’administration, le FSI est composé d’un comité d’orientation stratégique, présidé par Jean-François Dehecq, chargé d’assurer une certaine éthique concernant les investissements.

Portefeuille :

- 8,33% du capital de Valeo, depuis le 25 février 2009, soit l’équivalent de 92 millions d’euros (au 17/06/2009) ;

- 20% du capital de Daher, depuis le 4 mars 2009, en partenariat avec Aerofund, sous la forme d’une augmentation de capital de 80 millions d’euros;

- 20 millions d’euros dans le capital de Farinia (un leader français de la transformation des matériaux), depuis le 31 mars 2009 ;

- 10 millions d’euros dans le capital de 3S PHOTONICS (un des leaders mondiaux des composants optoélectroniques pour les réseaux de télécommunications), depuis le 20 mai 2009 ;

- 8% du capital de Gemalto (leader mondial de la sécurité numérique), depuis le 28 mai 2009, pour 160 millions d’euros ;


Avec 20 milliards d'euros d'actifs gérés, le fonds d'état français se positionne à la 17ème place de notre classement des fonds souverains.


Partager cet article

Commenter cet article